samedi, juillet 01, 2006

Malte face à la colère des sans-papiers


Isabelle Saint-Saens
iss@kein.org

in English there's nothing new since the EUObserver report I referenced 2days ago
http://listes.rezo.net/archives/migreurop/2006-06/msg00145.html


L’Humanité 30/6/06
http://www.humanite.fr/journal/2006-06-30/2006-06-30-832656


Malte face à la colère des sans-papiers



Droits de l’homme . Alors que l’île est confrontée à un flux inéditd’immigration depuis son entrée dans l’UE, les clandestins se révoltentcontre des conditions d’accueil inhumaines.


Malte, paradis méditerranéen pour touristes, mais prison pour lesimmigrants. Une émeute d’un genre nouveau a secoué l’île cette semaine :environ 200 clandestins ont tenté, mardi, de manifester devant les bureauxdu premier ministre pour dénoncer leurs conditions d’accueil et la duréede détention qui leur est imposée. À une dizaine de kilomètres de lacapitale, La Valette, des policiers mais aussi des soldats les ontinterceptés et ramenés manu militari vers leur centre de détention dontils s’étaient échappés quelques heures auparavant. La presse maltaise alargement diffusé les images des affrontements qui ont émaillé l’épisodeet fait officiellement « plusieurs blessés » dont cinq membres des forcesde l’ordre. Le Times de La Valette décrit lui « une situation de tensionextrême » et de véritables scènes de combats entre la police et certainsimmigrants munis de barre de fer ou de morceaux de bois.


Longtemps terre de pauvreté et d’émigration, le minuscule État maltais -400 000 habitants sur un territoire de 27 kilomètres de long, 15 de large- découvre depuis une décennie la question de l’immigration clandestine etde l’asile. L’adhésion à l’UE en mai 2004, a accéléré d’un coup lephénomène en faisant de l’île le point d’entrée en Europe le plus prochede la Libye, tout proche aussi de la Tunisie et de l’archipel sicilien deLampedusa qui reste la cible préférée des embarcations de clandestins. En2005, un peu plus de 1 800 clandestins sont arrivés à Malte ; pour lepremier semestre 2006, ce chiffre est de 866 personnes. Mercredi encore,un bateau de 266 clandestins, surtout des Marocains et des Égyptiens, adébarqué à La Valette après avoir été repéré par l’armée : sa destinationétait Lampedusa, mais son moteur avait cassé.


D’autres candidats à l’émigration choisissent Malte parce qu’ils croientqu’il sera plus facile d’y débarquer qu’en Italie ou en Espagne, où lesgarde-frontières sont plus nombreux et mieux équipés.


À La Valette, les autorités publiques n’ont visiblement pas su prévoir cesflux et encore moins l’accueil des clandestins. Interrogé parl’hebdomadaire The Malta Independent, le ministre Tony Abela assure que lasituation est aujourd’hui « sous contrôle » mais admet que « les arrivéesrécentes occupent un espace précieux qui était destiné à recevoir sur lelong terme des demandeurs d’asile ». L’état d’exiguïté et d’insalubritédes structures d’accueil maltaises est, depuis plusieurs années, un sujetd’inquiétude pour le commissaire européen aux Droits de l’homme. Après unpremier rapport catastrophique fin 2003, Alvaro Gil-Roblès a dressé en2006 un état des lieux toujours inquiétant. Il y pointe la « surpopulation» et l’insalubrité » qui règnent dans la plupart des centres de détention,certains clandestins vivant dans des tentes et n’ayant pas un accèscorrect aux sanitaires.


Mais le point le plus inquiétant concerne la situation juridique desmigrants. Jusqu’en 2003, la règle était « la mise en détention illimitéede tous les migrants irréguliers - y compris les familles avec enfants,qu’ils soient ou non demandeurs d’asile », notait alors le commissaire auxDroits de l’homme. Depuis, de légers progrès ont été enregistrés mais lanouvelle norme administrative fixe à douze mois ce délai de détention pourles demandeurs d’asile, et dix-huit pour les clandestins. Une périodetoujours considérée comme « excessive et inappropriée » par AlvaroGil-Roblès. « Les demandeurs d’asile ou les étrangers irréguliers n’ontcommis aucun crime et n’ont été jugés par aucun tribunal », insistait endébut d’année le commissaire aux Droits de l’homme.Paul Falzon



* Migreurop@rezo.net* abonnement/desabonnement via le web a http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/migreurop/* abonnement par mail : ecrire a migreurop-on@rezo.net* desabonnement par mail : ecrire a migreurop-off@rezo.net* archives : http://listes.rezo.net/mailman/private/migreurop/liste.html

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Google Groups Abonnement au Reporters Sans Limites Press Google Groupes الإنخراط في صحافيون بلا قيود
E-mail :
Consulter les archives sur groups.google.fr
  • صحافيون بلا قيود كـل الـحـقـوق مـتـنـازل عـنـها كـليـا إعادة الإستعمال وإعادة النشر ترجى وتشجع للجميع الرئيس المدير العام حسن بن محمد برهون رئيس التحرير ضرار الحضري Toute reproduction totale ou partielle est permise et totalement encouragée pour tout le monde Président-Directeur Général Hassan Ben Mohamed BARHON Rédacteur en Chef Derar HADRI Dossier de Presse :13/2005 الــمــرجــــع الإيداع القانوني وملف الصحافة ج Dépôt legal : 2006/0038 - CIN:352158N°1529/2006 ٌٌRSL