vendredi, juillet 07, 2006

immigrants

Jamal Ouahbi jamaloasis@yahoo.fr

Le Maroc a germé aux immigrants
qui ont sauté la clôture avec des munitions de pêche


Les Forces Auxiliaires du pays voisin ont employé bales comme ceux utilisés pour abaisser des sangliers - Le sub-saharien décédé dans le côté espagnol présente des « multiples fragments métalliques » dans le corps EL MUNDO 06.07.2006

Les Forces Auxiliaires marocaines non seulement ont employé des armes de feu contre les immigrants sans défense qui, dans l'aube de lundi, ont essayé de transférer la frontière de Melilla, mais ont utilisé des munitions de chasse.

L'inmigrant de nationalité nigérienne qui est mort lundi dans la clôture de Melilla a souffert des blessures de balle par arme de feu tout comme l'autre sub-saharien, originaire du Mali, qui est versé dans l'UCI de l'Hôpital Régional, comme ils ont confirmé à EL MUNDO des sources hospitalières.

Les mêmes sources ont assuré que dans le corps de l'immigrant qui est décédé dans le côté espagnol de la double clôture on a trouvé des « multiples fragments métalliques » dans le foie et l'abdomen, principalement, outre dans des poumons, du bras droit et de l'épaule. Ce qui est sub-saharien avait plusieurs organes vitaux éclatés.

Le matériel utilisé par les agents marocains est semblable aux bales de plomb des cartouches de postas utilisées pour la chasse. Ce type de munitions est employé de façon fréquente au Maroc pour chasser des sangliers parce qu'elle se développe rapidement au moment de l'impact, à mode de mitraille, pour provoquer les plus grands dommages possibles dans les organes internes et ainsi garantir l'immobilisation du prisonnier.


Les mêmes sources hospitalières assurent que dans le corps de l'autre immigrant blessé et versé dans l'UCI, de 21 années, on observe un impact de balle avec une trajectoire ascendante depuis la culotte gauche jusqu'à l'epigastrie, un peu plus haut de l'ombligo, qui « lui a détruit tous les boyaux ». On n'a pas trouvé de fragments métalliques dans leur corps et la trajectoire de la blessure s'est avérée propre, ce pourquoi il convient de soupçonner qu'on a utilisé un autre type de munitions.

À ceci on unit que les blessés immigrants présentent une déchirure abdominale provoquée par un « certain élément externe » ensuite de recevoir l'impact de balle. Cet immigrant se trouvait dans l'extrémité supérieure de la première grille quand il a reçu le tir. Il a perdu la connaissance et est tombé sur la corde, entre la double clôture, en arrivant au centre hospitalier presque en état de coma.

Bien qu'officiellement la Délégation du Gouvernement de Melilla garde un mutisme absolu autour des trois décès, tant les immigrants comme les voisins et l'ONG ont à plusieurs reprises dénoncé que les Forces Auxiliaires marocaines ont tiré aux immigrants.

Les blessés sub-sahariens, tout comme d'autres qui ont pris part l'assaut, ont écouté plusieurs tirs au moment où ils changeaient d'échelle celle clôturée et a vu comment tombaient ses compagnons à à un et autre côté de la clôture. Selon ces sources, « cela a dû de d'être semblable à un fusil par l'impact, les tirs se sont produits à courte distance ».


Hier, des agents de la Policier Judiciaire à l'Hôpital Régional pour prendre une déclaration aux blessés et ont éclairci ce qui était arrivé.

Ce diagnostic contraste avec celui facilité par l'Hôpital Hassani de Nador, qui affirme que les deux immigrants morts en côté marocain de la clôture ont souffert divers traumatismes, mais non blessées de balle.

Le président de l'ONG Prodein, José Palazón, a confirmé hier que le numéro Jugé 3 de Melilla, chargé de clarifier ce décès, a décidé de séparer aux médecins de la ville de la recherche et d'utiliser à une équipe d'experts de la Péninsule qui arriveront dans les prochains jours. Trois des immigrants, qui se sont avéré indemnes, ont versé mardi dans le Centre de Séjour Temporaire d'Immigrants (CETI).
Jamal Ouahbi
El semanal Assahifa Al Ousbouiya & Le journal Hebdomadaire.
Site web :
Rue Arrachid-iman Center,
casablanca.
España: 665495012
Tel: Marruecos - +21263752374
Fax: +21239998754

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Google Groups Abonnement au Reporters Sans Limites Press Google Groupes الإنخراط في صحافيون بلا قيود
E-mail :
Consulter les archives sur groups.google.fr
  • صحافيون بلا قيود كـل الـحـقـوق مـتـنـازل عـنـها كـليـا إعادة الإستعمال وإعادة النشر ترجى وتشجع للجميع الرئيس المدير العام حسن بن محمد برهون رئيس التحرير ضرار الحضري Toute reproduction totale ou partielle est permise et totalement encouragée pour tout le monde Président-Directeur Général Hassan Ben Mohamed BARHON Rédacteur en Chef Derar HADRI Dossier de Presse :13/2005 الــمــرجــــع الإيداع القانوني وملف الصحافة ج Dépôt legal : 2006/0038 - CIN:352158N°1529/2006 ٌٌRSL