jeudi, juin 29, 2006

Sauvez les enfants abandonnés


nuri zyad

nourizyad@yahoo.fr

Vous recommande cet article:

Sauvez les enfants abandonnés

de Moulay Ali Cherif !


Le diagnostic révèle les maux dont souffrent les enfants abondonnés : condition insalubre et malnutrition.

Venu au Maroc dans le cadre d’une campagne sanitaire organisée du 28 avril au 8 mai derniers par l’Association Tafilalet, un groupe de médecins européens a rédigé un rapport sur l’état de santé des enfants abandonnés de l’hôpital Moulay Ali Cherif à Errachidia. Plus de 1400 mots étaient suffisants pour dénoncer une situation qui laisse à désirer dans cet hôpital. Un rapport détaillé fait le diagnostic de la situation. La dernière visite que ce groupe avait effectuée date de 2003. Trois ans après, et en dépit d’un certain progrès réalisé, «l’hygiène et les conditions de vie des enfants étaient déplorables».Le rapport qui commençait sa description par l’endroit et sa disposition à abriter ces enfants dont l’âge varie de deux à huit mois, est intransigeant. «Les enfants se trouvaient dans une pièce, certes décorée mais sombre, exiguë et insalubre», écrit la même source, qui met en cause le fait que «la prise en charge des nouveaux-nés était assurée par une seule personne».Les enfants abandonnés souffraient de malnutrition. «Le bébé doit tripler de poids la première année ! Quand nous avons pesé ces enfants, nous avons constaté que la plupart était bien en dessous du poids normal qu’ils auraient dû avoir à leur âge». L’exemple le plus frappant sur lequel se base le rapport, est celui du petit Mustapha X, âgé de 7 mois, qui pesait 3k 500 g seulement. «Les apports nutritionnels tout au long de la première année, doivent permettre le développement de nombreux organes, au premier rang desquels nous trouvons le cerveau», note le rapport. Avec l’aide de l’association locale «Al Amal pour les enfants assistés», présidée par Meryem Belghiti Alaoui, les médecins européens ont «squatté» deux locaux momentanément vides et propres pour y mettre les enfants, et procéder à la désinfection de leur local habituel. L’utilisation de deux locaux séparés répondait mieux aux besoins de confort et d’organisation, tant pour les enfants que pour le personnel.L’Association «Al Amal pour les enfants assistés» apporte régulièrement son aide et contribue à la fourniture de langes et de lait, «trop parcimonieusement fournis par l’hôpital». Mais cet approvisionnement ne trouve malheureusement pas son chemin vers la partie destinataire. D’ailleurs, et même en ayant un écrit du délégué de la santé d’Errachidia l’autorisant à accéder à l’hôpital, Meryem Benghiti Alaoui, présidente d’Al Amal, a été chassée par les responsables de l’hôpital. Un black-out obsolète et caduc. Les enfants dans ce cas de figure ont aussi besoin de baby relax qui permettrait aux petits de ne pas être couchés, 24h sur 24. Des jouets développant leur préhension et leur maîtrise des mouvements des bras et des mains seraient aussi à conseiller. Le jeu est fondamental pour l’équilibre et le développement de l’enfant.Les solutions proposées par le rapport sont simples, mais indispensables pour le développement normal de ces enfants. «Plus d’hygiène, une alimentation plus abondante et mieux adaptée, des jeux d’éveil et surtout, beaucoup de tendresse», restent parmi les recommandations de ce rapport.Le délégué provincial du ministère de la Santé à Errachidia, le Dr. M'barek El Hani, n’a rien trouvé à dire, sauf appeler à la mise en place d'une structure disposant des équipements nécessaires pour la prise en charge des enfants abandonnés. Un désengagement pur et simple de la responsabilité en de telles circonstances. Et d’ajouter, dans une déclaration à la MAP, que “ces enfants constituent une charge supplémentaire pour l'hôpital Moulay Ali Cherif, qui souffre déjà d'un manque en personnel et en équipements”.

Nouri zyad
www.liberation.press.ma

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Google Groups Abonnement au Reporters Sans Limites Press Google Groupes الإنخراط في صحافيون بلا قيود
E-mail :
Consulter les archives sur groups.google.fr
  • صحافيون بلا قيود كـل الـحـقـوق مـتـنـازل عـنـها كـليـا إعادة الإستعمال وإعادة النشر ترجى وتشجع للجميع الرئيس المدير العام حسن بن محمد برهون رئيس التحرير ضرار الحضري Toute reproduction totale ou partielle est permise et totalement encouragée pour tout le monde Président-Directeur Général Hassan Ben Mohamed BARHON Rédacteur en Chef Derar HADRI Dossier de Presse :13/2005 الــمــرجــــع الإيداع القانوني وملف الصحافة ج Dépôt legal : 2006/0038 - CIN:352158N°1529/2006 ٌٌRSL